La violence est le dernier refuge de l'incompétence

2022-02-26T15:12:24Z

Cette phrase a été écrite par Azimov. Cette dernière m'avait touché la première fois que je l'ai lue. Elle résonne d'autant plus fort au regard des évènements en Ukraine.

Je suis effrayé.

Depuis tout gamin lorsque j'ai vu un livre illustrant "Malbrough s'en va-t-en guerre", puis lorsque comme tout écolier on m'a parlé des 2 guerres mondiales. Mon grand frère, mon père vont ils être appelés pour faire la guerre ?

Maintenant, c'est moi le père.

Ce n'est pas moi que l'on appelle (pour l'instant), mais je constate avec horreur des publications sur les réseaux sociaux de photos m ontrant des jeunes s'enrôlant de plein gré.

Pire, ces derniers sont mis sur un piédestal, chacun saluant leur courage.

Cela m'effraie

Ils ne sont pas courageux, ils sont inconscients. Dans quelques jours, ils seront morts.

Des héros, mais morts.

Où est l'héroïsme là dedans? Des vies gachées pour des états qui ne sont que des conceptions virtuelles et servant des intérêts démesurés.

Alors forcément je me projette, je m'imagine devoir prendre les armes.

Pour ma famille, en dernier recours, j'en serais capable. Peut-être.

Pour un pays? Jamais je n'en aurait le courage.

Je déteste la violence, je hais les armes. Elles ne servent qu'à faire du mal, dire le contraire est idiot.

Lire le contraire m'effraie

Peut-être suis-je un lâche.

J'aime à penser que le vrai courage se situe à réfléchir à des solutions non violentes. D'être capable de se tenir devant l'ennemi sans armes et trouver une solution intelligente à un conflit. Une sorte de Dr Who. Ça, c'est de l'héroïsme.

Je ne serais jamais un héros. Qu'on me méprise, qu'on me traîte de lâche, c'est ainsi. Mais que l'on ne décrive pas comme héros un groupe de soldats répondant avec vulgarité "allez vous faire foutre". Ils sont juste morts, pour rien, car cette bravade n'a rien changé. Ce n'est ni drôle, ni courageux : c'est affreusement triste.

Qu'on plébiscite cet évènement... Cela m'effraie

Tout ça pour des histoires d'intérêts financiers, de gaz qui pollue de toute façon la terre de nos enfants, au profit de quelques égoistes.

Imaginer que mes enfants vont devoir grandir dans un monde où l'humain n'a rien appris du passé m'effraie.

Une réaction?

Envoyez votre commentaire par mail.

Mode d'emploi de la liste de diffusion pour recevoir les réponses.