/*
 * https ; gemini ;
 * tout ; log ; twtxt ;
 * à propos ; ;
 */

Vaccin, covid, doutes et réflexions

En cette période de doutes, d'inquiétude, d'agacement voire de colère, de découragement certain et de tristesse, j'ai besoin de prendre le temps de poser à plat certains éléments de réflexion concernant la vaccination et la pandémie de covid.

À vrai dire, j'ai surtout besoin de pouvoir exprimer certaines idées dans un cadre serein et de chercher à comprendre les réactions pleines de défiance et de colère. Mon site perso est l'endroit idéal pour ça.

Vacciner, c'est quoi ?

La vaccination, ça existe depuis trèèès longtemps. On refilait une maladie à quelqu'un, on en prenait grand soin jusqu'à sa guérison, et on savait ensuite qu'il ne pouvait plus tomber malade de la même infection. Ça se faisait en Chine au dix septième siècle avec la variole. Le risque de mourir quand même à cause du vaccin était de 1%.

C'était il y a longtemps. Je n'ai jamais entendu parler de personnes mortes suite à un vaccin de nos jours, pourtant avec les multiples réseaux de commmunication, ça devrait se savoir.

Ça a en effet évolué. Pasteur vaccine un humain pour la première fois en 1885, c'est à dire il y a 136 ans.

Tout ça pour dire que vacciner, ça n'a vraiment rien de nouveau.

Les techniques ont évolué, et l'arrivée du COVID-19 aura permis la mise en oeuvre de la vaccination à base d'ARN messager.

Là dessus, on lit tout et n'importe quoi. Cependant, si on prend la peine de réfléchir quelques minutes, c'est tout simple (voir "Comment fonctionne un vaccin du Hollandais Volant (Timo VN)). Ce que j'en retiens :

À noter que :

Vaccination obligatoire

Suite aux dernières annonces de notre cher président de la République, je remarque de nombreux articles parlant d'obligation vaccinale en France ou Allemagne. De nombreux messages sur les réseaux évoquent ce sujet, avec notamment le "#VaccinObligatoire" sur twitter. Clairement, les personnes utilisant ce hashtag n'ont pas tout compris.

En effet, actuellement en France, la vaccination N'EST PAS obligatoire :

Pour le dernier point, ce n'est pas vrai pour tous les métiers. Cela n'a rien de nouveau, plusieurs métiers nécessitent déjà d'être vacciné. C'est aussi vrai pour voyager à l'étranger. Et c'est sans parler des 11 vaccins obligatoires contre d'horibles maladies.

Libre de ne pas être vacciné ?

Beaucoup s'insurgent de ne plus pouvoir aller s'amuser en concert ou au resto sans être vacciné et invoque une "dictature sanitaire".

C'est n'importe quoi.

On peut alors lire beaucoup de colère qui semble empêcher tout discernement. Il est question de soi disant atteinte à la liberté, d'appels à la révolte et j'en passe.

Florence Porcel met le doigt sur un point à mon avis essentiel : si on vit seul, alors on est lire de (ne pas) faire comme bon nous semble. Or, nous vivons en société. Cela restreint donc nos libertés : on ne conduit pas à gauche en France, on n'achète pas une arme sans autorisation, on ne jette pas ses déchets dans la rue. Ces contraintes sont le prix à payer pour que tout le monde vive sereinement, et le gouvernement n'a rien à voir là dedans.

Rassurez-moi, vous avez entendu ça quand vous étiez petits?

La liberté de chacun s'arrête là où commence celle des autres.

Compilation des raisons pour ne pas se faire vacciner.

Voici une petite sélection de ce que j'ai pu lire ou entendre. Vous remarquerez qu'un schéma se répète : méfiance, crainte et désinformation. Lorsque je dis ça, ce n'est en rien une critique.

Je connais des gens qui ont eu la COVID, et ils vont très bien.

Remplacez "COVID" par "cancer", et ça marche aussi. Qu'une proportion de personnes s'en sorte bien ne diminue pas la dangerosité de la maladie. Perso, je n'ai pas envie de prendre le risque.

Ouvre les yeux, on nous manipule.

C'est vrai : on peut même voir que ça marche : des millions de prises de rendez-vous dès l'instant où on n'a plus le droit de peut-être propager un virus mortel en allant au resto ou au spectacle. Cette réaction très égoiste en dit long. C'est triste qu'il faille en arriver là. Ça serait tellement mieux si chacun prenait ses responsabilités pour le bien être de tous.

Si on nous manipule, c'est dans l'intérêt de qui?

De l'État

Je vous laisse méditer sur ce que c'est, "L'État".

Je vois surtout que c'est gratuit et que ça évite des morts.

Je refuse que l'on m'injecte un truc qui me fera peut-être mourir dans 10 ans.

La molécule injectée a une durée de vie très courte. C'est même pour ça qu'il faut la congeler à -70°C. Elle reste donc très peu de temps dans l'organisme. Si effets secondaires néfaste il y aurait, on s'en serait aperçu avec les premières personnes testées lors de la recherche.

Le développement du vaccin est allée trop vite.

C'est allé très vite, parce que :

Cela ne signifie pas que le protocole expérimental a été baclé. Des tests ont été effectués, et des vérifications rigoureuses aussi. Les publications nombreuses par des experts se corrèlent.

Pour le vérifier, il faut aller les lire (voir le tout dernier lien à la fin). J'imagine que l'efforts que cela demande est plus important que de scroller sur son smartphone en faisant caca. Il faut effectivement faire confiance.

Je fais davantage confiance à des experts dans leurs domaines qu'à Gwladys qui se fait des cataplasmes au miel.

Je me dis que si on envoyait aujourd'hui pour la première fois des gens sur la Lune, personne n'y croirait.

Etre vacciné n'empêche pas de propager le virus ou de tomber malade

Ça réduit énormément le risque de propager le virus.

Ça réduit énormément le risque de tomber GRAVEMENT malade, et donc de subir des séquelles

La grippe fait des morts, et le vaccin contre la grippe ne sert à rien

Faux, le vaccin contre la grippe sauve des vies tous les ans.

Le virus de la grippe n'est pas de la même nature que le COVID-19. Il mute régulièrement, donc le vaccin doit anticiper la forme qu'il aura. Vous savez, les mutations, commes celles que l'on craint. Ce n'est pas fiable à 100%, mais ça ne veut pas dire qu'il est inefficace.

C'est une histoire de gros sous

Il y a un marché, c'est vrai.

Mais un vaccin, on le fait une fois dans toute sa vie. Ça veut dire qu'on vend les doses pour un patient une fois, et après il n'y a plus de revenu.

Si j'étais à la tête d'un labo, et que je voulais juste me faire du fric, je miserai plutôt sur des médicaments administrés très souvent tout au long d'une vie (paracétamol, insuline, pilule contraceptive, homéopathie (lol)...).

On te manipule avec de faux chiffres

Autrement dit, tous les états, souvent en conflit entre eux, se sont mis d'accord pour publier de faux chiffres allant tous dans le même sens pour... Pourquoi en fait? Qu'est-ce qu'il y aurait à y gagner?

J'ai pas le temps de lire tout ça (en référence aux publications et articles explicatifs)

Alors arrête de dire des conneries?

Sincèrement on nous ment on nous injecte un danger dont on est les cobayes

Je m'arrête là :)

Pourquoi tant de méfiance ?

Il est certain que les annonces gouvernementales incohérentes voire contradictoires n'aident en rien. C'est aussi triste que comique.

De plus, la france souffre d'une très mauvaise culture scientifique.

Demandez à quelqu'un de dessiner un scientifique, il vous représentera un type mal coiffé à l'air un peu fou.

Il y a donc aussi un problème culturel de représentation des sciences. Ça se sent dans les décisions politiques (carrément à l'ouest) et dans les explications des journalistes (sans formation scientifique) souvent maladroites.

Je souhaite donc rappeler que la science :

Les sciences sauvent des vies. Elles nous permettre de vivre dignement dans le confort et le luxe. Il suffit de comparer notre mode de vie avec celui des années 1600 pour s'en rendre un peu compte.

Chance d'être vacciné

En France, le vaccin est gratuit et pour tout le monde.

On est vraiment privilégiés.

Course contre la montre ?

Juste comme ça : tant que le virus circule, il mute.

Il est donc tout à fait envisageable qu'une mutation beaucoup plus contagieuse voire mortelle que celles existantes voit le jour.

Cela laisse la place à une forme résistante, comme pour la grippe.

Perso, j'ai pas envie. J'aimais bien pouvoir serrer la main des gens et ne pas avoir à prendre toutes ces précautions.

Mots de la fin

Patience, Instruction, Amour... ou sélection naturelle ?

Sources

On ne le rappellera jamais assez : vérifiez ce que vous lisez en croisant les sources et en vous demandant si la source est de confiance.

Ne prenez jamais une affirmation péremptoire comme vérité.

Voici une partie des sources qui m'ont permis d'écrire cette page :

Histoire de la vaccination.
Louis Pasteur
Comment fonctionne un vaccin.
Vaccins obligatoires pour les soignants.
Vaccins à réaliser pour visiter certains pays.
Liste des vaccins obligatoires.
Réflexions de L. Porcel sur la liberté en société
Dix doutes légitimes sur la vaccination
Incohérences des annonces gouvernementales
Complots faciles
Données publiques sur la vaccination
Comparaison avec/sans vaccination du nombre de cas graves
Publication sur le vaccin Pfizer (le plus administré en France) (Safety and Efficacy of the BNT162b2 mRNA Covid-19 Vaccine)

Une réaction?

Envoyez votre commentaire par mail.
Mode d'emploi de la liste de diffusion pour recevoir les réponses.