/*
 * https ; gemini ;
 * tout ; log ; twtxt ;
 * à propos (@) ; ;
 */

L'expérience du trou de ver

Une équipe scientifique a découvert une nouvelle singularité reliant l'espace et le temps.

Wibbly wobbly, timey wimey.

Qui sait où cela mène?

Avez-vous le courage de passer à travers?

Traverser le trou de ver

Bonne route mes amis, puissions nous nous revoir sur l'un de ces mondes.

Explications

Cette expérience a pour but de relier des capsules gemini entre elles.

Je pourrais utiliser une liste des domaines existants.

Pour l'instant, je me contente de quelques sites triés sur le volet.

L'objectif est de pouvoir passer d'un site à l'autre, chacun contenant un lien vers un accès au wormhole.

Chacun peut héberger son propre wormhole : il s'agit d'un petit peu de C, ou d'un script shell pour ceux qui veulent.

Envie de participer ?

Comment l'héberger?

Comme je le disais, c'est du C tout bête. Vraiment tout bête.

Il se contente d'extraire une ligne au hasard d'un fichier contenant des uri vers des capsules gemini.

Cet outil est censé s'exécuter comme cgi : il faut une redirection.

Après l'avoir compilé (pas de dépendances), il suffit de faire pointer un lien vers le script cgi. Il faut que votre serveur gemini supporte les cgi.

Il est tout à fait possible de remplacer le code C par un script shell :

sort -R ./stargates.txt | awk 'NR==1{print "30 " $1}'

Toutefois, j'ai imposé des restrictions avec pledge() et unveil() dans le code C si vous utilisez OpenBSD. Cela permet de s'assurer que seul le fichier contenant les uri peut-être lu, rien d'autre sur votre serveur.

Voici le lien vers le code source :

/code/wormhole

Une réaction?

Envoyez votre commentaire par mail.
Mode d'emploi de la liste de diffusion pour recevoir les réponses.