Configuration de votre zone DNS pour un serveur mail

Le système de mail passe par des enregistrements qui lui sont propres. Nous devons donc procéder à quelques modifications dans notre zone DNS. Ajoutez deux nouveaux champs.

Un champ de type A qui pointe vers votre IP (sans doute déjà présent):

chezmoi.tld.  IN  A  192.0.2.2

Bien sûr, remplacez 192.0.2.2 par votre IP.

Un champ de type MX qui pointe vers le A précédent :

chezmoi.tld.  IN  MX  1  chezmoi.tld.

Notez l'importance du "." final.

Le "1" indique le "poids" de ce champ. Vous pourrez plus tard définir d'autre champs MX avec un poids plus important afin qu'ils aient une priorité plus faible et servent de "backup" en cas d'indisponibilité. On en parlera plus tard lorsque vous organiserez plusieurs serveurs avec des amis.

Certains utilisent un nom de domaine spécifique, soit un champ A différent du domaine principal afin de gérer des backups (serveurs de mail secondaires) ou bien tout simplement héberger un serveur mail derrière une autre IP que celle du serveur web. Ce n'est pas nécessaire du tout, mais si vous y tenez, voici à quoi ça ressemblera :

mail1.chezmoi.tld.  IN  MX  1  mail1.chezmoi.tld.
mail1.chezmoi.tld.  IN  A      192.0.2.2

Voici un autre exemple :

$ORIGIN chezmoi.tld
[...]
@                             IN MX 10  mail1.chezmoi.tld.
@                             IN A      192.0.2.2
mail1                         IN A      192.0.2.3

On voit ici que si on demande quel serveur s'occupe des mails pour le domaine "chezmoi.tld", la zone indique : "c'est la machine située à mail1.chezmoi.tld". Plus loin, on voit que mail1.chezmoi.tld est derrière l'ip 192.0.2.3 qui n'est pas la même que celle pour chezmoi.tld seul.

Ça sera tout pour cette partie.