Quel matériel utiliser ?

Vous n'avez pas besoin d'une puissance phénoménale pour vous auto-héberger. Commencez plutôt à vous faire la main avec une machine récupérée car trop peu puissante pour une utilisation bureautique.

Si vous souhaitez investir dans du nouveau matériel, je vous conseille de vérifier la compatibilité avec OpenBSD. Ça évite une mauvaise surprise et un coup de pas-de-chance 😉. Pour cela, le plus simple reste de demander aux utilisateurs d'OpenBSD.

La liste du matériel supporté, classé par architecture, est disponible sur la FAQ officielle (lien)

Mon petit coup de cœur ? Les architectures arm car très peu gourmandes en énergie. Je recommande aussi la carte APU2 dont je parle plus loin, (apu2d0), économe, peu chère et fiable. C'est sur ce matériel que cette documentation est hébergée. 😊

Page officielle d'OpenBSD concernant l'architecture arm64

Enfin, jetez un oeil au projet bsd-hardware et n'hésitez pas à y participer.

Quid d'OpenBSD sur Raspberry Pi ?

À partir de la version 3 du raspberry pi en choisissant l'architecture arm64, OpenBSD peut supporter ce matériel. Tout est expliqué sur la page précédente puisqu'il faut avoir quelques fichiers permettant le bon démarrage du RPi et il est possible de les placer sur une clé USB.

Vous trouverez encore davantage de conseils sur le fichier INSTALL.amd64.